Flash info
Accueil

SIGNATURE DU MÉMORANDUM D'ENTENTE, PORTANT CRÉATION DU CENTRE D'EXCELLENCE CONTRE LA FAIM ET LA MALNUTRITION « LES ACQUIS DU GOUVERNEMENT SONT ENCOURAGEANTS », A DECLARE LE VICE-PRESIDENT DANIEL KABLAN DUNCAN

05-10-2018

SIGNATURE DU MÉMORANDUM D'ENTENTE, PORTANT CRÉATION DU CENTRE D'EXCELLENCE CONTRE LA FAIM ET LA MALNUTRITION
« LES ACQUIS DU GOUVERNEMENT SONT ENCOURAGEANTS », A DECLARE LE VICE-PRESIDENT DANIEL KABLAN DUNCAN

Lors de la signature du mémorandum d'entente, portant création du Centre d'excellence contre la faim et la malnutrition, le 05 octobre 2018 à Abidjan, le Vice-Président, Daniel Kablan Duncan, a déclaré que les acquis du gouvernement ivoirien dans cette lutte sont encourageants.
« Les acquis déjà obtenus en la matière sont encourageants et doivent être consolidés. En effet, l'impact de l'engagement au plus haut niveau institutionnel est ressenti à travers l'amélioration des indicateurs institutionnels : malnutrition chronique, allaitement exclusif, insuffisance pondérale », a indiqué Daniel Kablan Duncan.

Selon le Vice-Président ivoirien, en ce qui concerne la malnutrition chronique, la prévalence est passée de 30% en 2012 à 21,6% en 2016. L'insuffisance pondérale est également tombée à 12,8% en 2016, contre 21% en 2006. La malnutrition aigüe qui stagnait à environ 7%, depuis plus de dix ans, a chuté à 6% en 2016. Quant à la prévalence de l'allaitement exclusif, le taux s'est amélioré de 12% en 2012 à 23,5% en 2016.

Ces indicateurs présentent, selon lui, une bonne tendance en vue d'atteindre les cibles sectorielles fixées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) d'ici à 2025.

Et les défis qui restent à relever, affirme le Vice-Président, seront pris en compte dans le programme social multisectoriel 2018-2020. La lutte contre la faim et la malnutrition constituera une dimension importante de ce programme social dont la mise en œuvre bénéficiera à l'opérationnalisation du centre d'excellence.

Le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, a signé le mémorandum en présence des partenaires techniques notamment le coordonnateur du Système des Nations Unis en Côte d’ivoire, M. Babacar CISSE, de la FAO, de l’UNICEF, d’action contre la faim et au niveau régional, nous avons noté la participation du directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM), M. Abdou DIENG

Plusieurs ambassades étaient également représentés ainsi que quelques membres du gouvernement dont le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène AKA Aouélé, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Mme Kandia CAMARA, la ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service public, Mme Raymonde GOUDOU-COFFIE, et le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de du Budget et du Portefeuille de l’Etat, M. Moussa SANOGO,
Le centre régional d’Abidjan cherche à reproduire l’expérience réussie de coopération Sud-Sud du Centre d’Excellence du PAM, basé au Brésil, qui a aidé les gouvernements d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine à lutter contre la faim tout en promouvant des modèles d’alimentation scolaire durables et d’autres produits alimentaires et filets de sécurité nutritionnelle.

 

Nos partenaires