Flash info
Accueil

RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT EN COMMUNICATION POUR LA CAMPAGNE DE PROMOTION DE L’ALLAITEMENT ET LA STIMULATION PRÉCOCE

12-09-2019


I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le Gouvernement ivoirien, sous la haute égide du Président de la République, a fait de la lutte contre la malnutrition une priorité nationale. Il ambitionne dans la nouvelle Politique de Nutrition, de « garantir à l’ensemble de la population un statut nutritionnel optimal en vue d’améliorer son bien-être et soutenir durablement une croissance inclusive et le développement du pays ». Le Gouvernement reconnaît que seuls des efforts concertés et synergiques à travers plusieurs secteurs permettront de réduire rapidement et durablement la malnutrition dans notre pays.

Ainsi, un Plan National Multisectoriel de Nutrition (PNMN) 2016-2020, a été élaboré. Ce plan propose un ensemble d’interventions et d’activités regroupées en sept axes stratégiques dont celui de la promotion des bonnes pratiques nutritionnelles et des mesures préventives. Une place de choix a été accordée à la promotion, à la protection et au soutien à l’allaitement.

A cet effet et au regard des cibles fixées à l’horizon 2021 et 2025 quant aux taux de l’allaitement exclusif qui sont respectivement 50% et 70%, le Gouvernement ivoirien a adopté le 26 mai 2019 la politique de l’allaitement et un Plan National Multisectoriel de l’Allaitement (PNMA) 2019-2021.

Ce plan a été élaboré de façon participative et inclusive avec les Ministères Techniques concernés par la problématique de l’allaitement, en vue d’accélérer le passage à échelle des interventions relatives à la promotion, au soutien et à la protection de l’allaitement pour un changement de comportement et de normes sociales en la matière.

En effet, l’allaitement, mode le plus naturel de nourrir son bébé, présente d’énormes bénéfices. La pratique de l’allaitement favorise la croissance optimale, le développement psychomoteur et cognitif, et assure un bon état de santé de l’enfant.

En Côte d’Ivoire, si une nette progression du taux de l’allaitement exclusif a été enregistrée, passant de 12% en 2012 à 23,5% en 2016, des efforts restent à faire au regard de l’objectif de 50% fixé par le Gouvernement à l’horizon 2021.

Bien que 97% des femmes allaitent, seulement 36,6% des enfants sont mis au sein dans l’heure qui suit leur naissance et 23,5% (MICS, 2016) reçoivent exclusivement le lait maternel pendant les six premiers mois de vie, comme le recommandent les directives nationales et internationales. Ainsi, nombreux sont les enfants qui ne bénéficient pas de manière optimale des avantages de l’allaitement. Parmi ces avantages, il est à prendre en compte la question du développement cognitif de l’enfant. En effet, le développement de la petite enfance, notamment la stimulation précoce y trouve une porte d’entrée.

Cependant, les programmes relatifs à la petite enfance souffrent encore d’un grave déficit. Le grand public est peu au fait de l’importance des 1000 premiers jours de vie c’est à direde la conception au deuxième anniversaire de l’enfant, qui représentent la période cruciale pendant laquelle le cerveau de l’enfant se développe très rapidement.
Convaincu que l’allaitement et le développement de la petite enfance (stimulation précoce) représentent « un investissement intelligent » pour les familles, les communautés et le pays, le Conseil National pour la Nutrition, l’Alimentation et le développement de la Petite Enfance (CONNAPE), organise, sous la présidence de SEM Daniel Kablan DUNCAN, Vice-Président de la République, en sa qualité de Président dudit Conseil, le lancement du Plan National Multisectoriel de l’Allaitement et la présentation de la politique nationale pour le Developpement de la Petite Enfance. Ce lancement aura lieu le lundi 11 novembre 2019 suivi du début de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce qui s’étendra jusqu’au 04 février 2020.
Ce faisant, ces présents TDR sont élaborés pour le recrutement d’un consultant en communication ayant une expertise avérée en matière de conception, d’élaboration et de mise œuvre d’un plan de communication pour le changement social.

II – OBJECTIFS

1) Objectif général
Coordonner le volet communication de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce.
2) Objectifs spécifiques
De façon spécifique, il s’agira de :
• Elaborer le plan de communication de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce ;
• Rédiger le scénario de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce ;
• Proposer les outils de communication de la campagne ;
• Proposer un plan de diffusion des outils de communication ;
• Elaborer les TDR de la caravane pour la promotion de l’allaitement et de la stimulation précoce ;
• Conduire la caravane pour la promotion de l’allaitement et de la stimulation précoce ;
• Faire le rapport des activités de communication au cours de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce ;
• Faire le film de la campagne (récapitulatif des moments forts).



III - RESULTATS ATTENDUS

• Le plan de communication de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce est élaboré ;
• Le scénario de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce est rédigé ;
• Les outils de communication de la campagne sont disponibles ;
• Un plan de diffusion des outils de communication est élaboré ;
• Les TDR de la caravane pour la promotion de l’allaitement et de la stimulation précoce sont élaborés ;
• La caravane pour la promotion de l’allaitement et de la stimulation précoce a fait le tour des villes sélectionnées ;
• Le rapport des activités de communication au cours de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce est disponible ;
• Le film de la campagne (récapitulatif des moments forts) est disponible.

IV –LIVRABLES

Les principaux livrables attendus du consultant sont :
 Le plan de communication de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce ;
 Le scénario de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce ;
 Les outils de communication de la campagne ;
 Un plan de diffusion des outils de communication ;
 Les TDR de la caravane pour la promotion de l’allaitement et de la stimulation précoce ;
 Le rapport des activités de communication au cours de la campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce ;
 Le film de la campagne (récapitulatif des moments forts).


V- PROFIL, QUALIFICATIONS, EXPERIENCES DU CONSULTANT
Le consultant devra avoir les qualifications et les aptitudes suivantes:

• Avoir au moins un niveau BAC+2 ;
• Etre spécialiste en communication et marketing social ;
• Avoir au moins 5 ans d'expérience professionnelle dans le domaine du marketing social ;
• Justifier de connaissances et compétences confirmées dans l’élaboration de stratégies de communication ;
• Avoir conduit au moins une fois une caravane communautaire ;
• Avoir une bonne connaissance du domaine de la Nutrition ;
• Avoir une bonne connaissance des problèmes de santé en Côte d’Ivoire ;
• Etre capable de travailler sous pression et en équipe ;
• Avoir une excellente capacité rédactionnelle et analytique ;
• Maîtriser l’outil informatique (Word, Excel, PowerPoint).


VI- DUREE DU CONTRAT
La durée du contrat du consultant est de 90 jours.

VII– DISPOSITIONS GENERALES
Le consultant pourra utiliser les locaux du SE-CONNAPE pendant la durée de sa consultance. Il ne sera pas astreint à des horaires de travail mais devra convenir avec le SE-CONNAPE d’un agenda précisant la fréquence des rencontres.
Le consultant devra travailler sous la supervision du comité d’organisation.

VIII – DELAI ET DEPOT DES DOSSIERS

Les dossiers de candidature devront être déposés sous plis fermé, en six copies (un original plus cinq copies) avec la mention « Campagne pour la promotion de l’allaitement et la stimulation précoce du SE-CONNAPE » au plus tard le 13 septembre 2019 à l’adresse suivante : SE-CONNAPE, Boulevard Dr CROZET, immeuble AZUR, premier étage, Abidjan, Plateau.
Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires de 8 h 00 à 12h00 et 14h à17 h 00 au 20 33 89 80 ou sur le site www.nutrition.gouv.ci.

IX – DOSSIER DE CANDIDATURE
Les candidats ou candidates intéressés (es) par cette offre devront fournir les documents suivants :
• Un curriculum vitae et copies des diplômes ;
• Une lettre de motivation ;
• Les références en matière d’activité similaire avec attestation de bonne exécution ;
• Une offre technique et financière détaillée.








 

Nos partenaires