Flash info
Accueil

APPEL A PROPOSITION SUR L'ENQUETE DE BASE DANS LE CADRE DU PROJET VIVI

31-08-2021

Télécharger le dossier de candidature



Une nutrition adéquate est un droit pour tous et une condition essentielle pour le bien-être physique, mental et psychoaffectif de l’enfant ainsi que pour la qualité de la vie de l’adulte. La malnutrition, sous toutes ses formes, nuit à la santé et au bien-être des populations. Elle constitue également un lourd fardeau de par ses conséquences sanitaires et socioéconomiques négatives pour l’individu, la famille, la communauté et l’État.

Afin de consolider les acquis et renforcer la lutte contre la malnutrition, l’Etat de Côte d’Ivoire, reconnaissant que les causes de la malnutrition sont complexes et multifactorielles a mis en place un Plan National Multisectoriel de Nutrition (PNMN) géré dans sa mise en œuvre par le Secrétariat Exécutif du Conseil National pour la Nutrition l’Alimentation et le développement de la Petite Enfance (SE-CONNAPE). Ce plan ayant trouvé un intérêt auprès des Organisation Non Gouvernementale "The Hershey Company" et Project Penut Buter (PPB), a conduit celles-ci à signer avec le Gouvernement de Côte d’Ivoire, 2 protocoles d’accords. Le premier protocole aborde la construction d’une usine pour la fabrication des compléments alimentaires et des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi. Le second protocole concerne la distribution de suppléments alimentaires dans les écoles à au moins 25000 élèves. Ces suppléments appelés " Vivi" seront donnés en priorité dans les zones cacaoyères de forte prévalence en malnutrition, notamment les départements des régions du GÔH, NAWA, SAN PEDRO, GBOKLE, HAUT SASSANDRA, GUEMON, et CAVALLY.

Avant le démarrage de cette phase, afin d’évaluer la pertinence, l'efficacité, et l'impact du projet, une évaluation de base du projet VIVI est envisagée pour mieux caractériser la situation initiale des enfants en âge scolaire bénéficiaires du projet. C’est dans ce cadre que cette évaluation de base est conduite afin de disposer des données de référence sur tous les indicateurs pertinents du projet.
L’évaluation de base permettra d’établir les données de référence sur les caractéristiques sociodémographiques des bénéficiaires. Elle couvrira la zone pilote du projet (San pedro à Dogba et le Haut Sassandra) et consistera précisément à la collecte des données quantitatives et qualitatives auprès de 57 écoles (chez les enfants des classes du CP au CM) et des centres de santé de la zone ciblé.

Les données quantitatives seront complétées par des données qualitatives collectées au moyen de d’entretiens avec des informateurs clés, ainsi que l’exploitation des documents relatifs aux travaux similaires antérieures. Afin de mettre en évidence l’impact du projet, toutes ces données seront collectées auprès d’un groupe de contrôle (groupe témoin) composé d’écoles, de ménages non bénéficiaires, et ayant les mêmes caractéristiques socio-économiques que les précédentes.

Le SE- CONNAPE bénéficie de l’appui d’experts statisticien, nutritionniste, de santé publique et de biologiste afin de mener à bien la réalisation de cette étude. Ce protocole d’étude est rédigé pour décrire la méthodologie qui sera mise en œuvre dans l’atteinte des objectifs attendus du projet, par l’obtention de résultats de qualité.

Télécharger le dossier de candidature

 

Nos partenaires