Flash info
Accueil

Conseil national pour la nutrition

Avant-propos

Une nutrition adéquate est un droit pour tous et une condition essentielle pour le bien-être physique, mental et psychoaffectif de l’enfant ainsi que pour la qualité de la vie de l’adulte.
La malnutrition, sous toutes ses formes, nuit à la santé et au bien-être des populations. Elle constitue également un lourd fardeau de par ses conséquences socioéconomiques négatives pour l’individu, la famille, la communauté et l’État.
Aujourd’hui, près du tiers des enfants de moins de cinq ans a un retard de croissance et les trois-quarts souffrent d’anémie. Le quart des femmes en âge de procréer est en surpoids ou obèses et près de deux adultes sur cinq souffrent d’hypertension artérielle.
Les enfants atteints de retard de croissance ont un retard de développement cognitif qui affecte négativement leur rendement scolaire et compromet durablement leur productivité au travail et leurs revenus lorsqu’ils deviennent des adultes. Ces enfants grandissent également avec un risque plus élevé de devenir obèses et de souffrir de certaines maladies chroniques dont les prévalences sont en hausse dans notre pays. Tout ceci contraint considérablement le développement du capital humain et menace de mettre durablement en péril nos objectifs de développement économique et social.
Il est donc impératif, pour des raisons sanitaires, éthiques, politiques, sociales et économiques, de mettre fin à la malnutrition sous toutes ses formes avec un accent particulier sur les groupes vulnérables.
La crise politique et militaire que nous avons traversée a fortement limité nos capacités d’action. Cependant, le pays dans son ensemble a réussi à réduire le retard de croissance de près d’un quart entre 2006 et 2012.
Afin de consolider les acquis et renforcer la lutte contre la malnutrition, l’Etat de Côte d’Ivoire, reconnaissant que les causes de la malnutrition sont complexes et multifactoriels et que les actions efficaces requièrent une convergence et une synergie des efforts de tous les secteurs concernés, a créé en juillet 2014 le Conseil National pour la Nutrition, présidé par le Premier Ministre. Ce Conseil offre une plate-forme de coordination des actions entreprises au niveau de tous les secteurs en vue d’une gestion plus efficace et d’une programmation plus efficiente des interventions de nutrition.
La nouvelle politique de nutrition définit les orientations pour une réponse coordonnée des différents secteurs afin d’améliorer durablement le statut nutritionnel de la population et de favoriser une croissance et un développement plus inclusif. A travers cette Politique Nationale de Nutrition, le Gouvernement de Côte d’Ivoire réaffirme que la nutrition est une priorité nationale.

Le Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget

Daniel Kablan Duncan

telecharger :Conseil National pour la Nutrition
Nos partenaires